Dans le dernier numéro de la revue Risques figure un petit article sur la loi des grands nombres et le théorème central limite en assurance (ici) Le but était de remettre un peu les pendules à l'heure sur la différence entre les implications de ces deux résultats, et surtout d'amorcer une discussion sur l'importance des hypothèses (en particulier celle de risques indépendants).